Archives de Tag: contre-attaque

Analyse du RB Leipzig : Contrer contre le contre

  • L’équipe d’Hasenhütl joue un football totalement atypique, ultra-vertical
  • Les phases de transition sont au cœur de leur plan de jeu
  • L’équipe défend pour bien contre-attaquer…
  • … Et attaque pour ne pas se faire contrer
DWHGiloWsAAPpyb

Timo Werner, leader offensif d’une équipe explosive

S’il n’est pas rare de voir Hasenhütl adapter son schéma selon les circonstances (433/3412), son système préférentiel reste le 442 classique. Schéma qui devrait être reconduit face à l’OM.

Un système conçu pour défendre en zone, et bien contre-attaquer.

Au delà de cette approche minimaliste, le technicien autrichien a développé un modèle de jeu totalement atypique et très contrariant pour l’adversaire. Lire la suite

Publicités

AS Monaco : Le système défensif de Jardim

Après trois premiers mois compliqués, l’ASM vient d’enchainer 5 succès consécutifs, en n’encaissant qu’un seul but. En championnat comme en Coupe d’Europe, c’est avant tout à l’efficacité de leur organisation défensive que les Monégasques doivent leur redressement.

La joie rageuse d’Aymen Abdennour, qui envoie l’ASM en 1/8 de finale de Ligue des Champions

La joie rageuse d’Aymen Abdennour, qui envoie l’ASM en 1/8 de finale de Ligue des Champions

Si l’ASM souffre malheureusement d’un relatif anonymat médiatique, cette saison doit également nous permettre de faire connaissance avec Jardim. Dans la lignée des dernières performances européennes de Monaco, le Portugais nous a montré face à l’OM et au Zenit une facette – inattendue ? – de sa personnalité  Lire la suite

Milan – Barcelone 1994 : Capello donne la leçon

« Nous avons dépensé autant pour recruter Romario que le Milan pour Desailly. Cela démontre l’écart de philosophie entre les deux clubs. Milan joue la défense, nous l’attaque. » Avant la finale – même aux yeux de son propre entraineur – qualifier les Catalans de favoris face au Milan relève du  doux euphémisme. Le Barça de Johann Cruyff sera trucidé 4-0 par le Milan de Fabio Capello. Récit tactique de l’un des plus grands succès de l’organisation sur la création.

Capello e Marcello

Capello e Marcello

Cette finale est l’une des plus marquantes de l’Histoire moderne de la Ligue des Champions. Pour tout ce qu’elle incarne sur le plan symbolique : le crépuscule de la dreamteam de Johan Cruyff et le second souffle du Milan après le départ de Sacchi et des Hollandais. Lire la suite

OM 4-2 OL : Marseille plus compact et plus vertical, rend la possession lyonnaise (presque) stérile

C’est dans l’air du temps en ce moment : la verticalité a triomphé de la latéralité au stade Vélodrome. En laissant le ballon aux Lyonnais et en restant compacts dans leur moitié de terrain, les hommes de José Anigo ont rendu la possession lyonnaise stérile, avant de concrétiser cette solidité en attaque rapide. Si l’OM n’est pas parvenu à rendre une copie parfaite défensivement, c’est bien sur sa supériorité dans ce domaine qu’il a bâti son succès.

Gignac prend le meilleur sur Gonalons et concrétise les efforts défensifs de son bloc

Gignac prend le meilleur sur Gonalons et concrétise les efforts défensifs de son bloc

Lire la suite

Vidéo

Vidéo : Faiblesses défensives du Bayern

Si Guardiola a modifié son organisation offensive lors du retour, il n’a pas remédié à la cause majeure de la fragilité défensive de son équipe à l’aller : sa ligne défensive trop basse. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la première occasion du match ressemble à s’y méprendre à l’ouverture du score lors du match aller.

Barcelone 1-2 Real Madrid : 442 à plat et contre-attaques éclaires offrent la Coupe à Madrid

Après l’élimination en Ligue des Champions, le Barça de Tata Martino a perdu un nouveau trophée : La Coupe du Roi, abandonné au Real Madrid de Carlo Ancelotti. En défendant dans un 442 très basique, l’entraîneur italien a parfaitement utilisé les qualités naturelles de contre-attaque de son équipe. Gareth Bale a brillé et offert la victoire au Real sur un rush exceptionnel.

Gareth Bale, sprinteur dévastateur et buteur décisif.

Gareth Bale, sprinteur dévastateur et buteur décisif.

La principale question tactique de l’avant-match était l’organisation du Real. Comment faire pour ne pas revivre le cauchemar défensif du dernier Clasico ? Et bien sur comment jouer sans Cristiano Ronaldo ? A la première question, Ancelotti a apporté la réponse la plus prévisible, et posé le 442 de contre-attaque qui lui avait permis de briller l’an dernier en Ligue des Champions avec Paris. Contre ce même Barça, et dans ce cette même enceinte de Mestalla, face à Valence. Lire la suite

Atlético 1-0 Barcelone : L’équilibre par le pressing haut

Face à un Barça sans idée, sans créativité et sans plan B, l’Atlético s’est qualifiée pour les demi-finales de la Champions’. Auteurs d’une entame colossale grâce à un pressing monstrueux, les coéquipiers de David Villa ont vite pris l’avantage. Avant de tenir grâce à un double plan défensif parfaitement échafaudé.

Pinto, au tapis dès la 5e minute.

Pinto, au tapis dès la 5e minute.

Pressing tout-terrain, faux 433 et cauchemar aérien 

Comme ce fut le cas lors du match aller, l’Atlético entame la partie par une séquence de pressing haut. Villa et Adrian viennent fermer les lignes de passes latérales et Gabi sort de son poste de 8 pour harceler Busquets. Avant que le repli ne s’opère, laissant place à l’attaque-défense annoncée. Lire la suite

L’équilibre de l’Atlético à l’épreuve du Barça

Même si elle a fini le match au bord de la rupture, l’Atlético a ramené de Catalogne un précieux match nul, en marquant à l’extérieur. Privés de Diego Costa après une demi-heure, les Colchoneros ont frappé les premiers par Diego, de 35m. Le Barça est revenu par Neymar, juste après que Martino l’ait repositionné à gauche.

Le penseur.

Le penseur.

Compact verticalement

Diego Simeone est un entraineur différent. Issu du côté obscur de l’école argentine, il accepte totalement l’idée de ne pas avoir le ballon. Il a même bâti tout son équilibre collectif sur cette idée. Lire la suite

Man. City 0-2 Barcelone : Pellegrini trop prudent, Martino impose sa patte

Mis à mal par un Barça ultra dominateur en première mi-temps, les hommes de Pellegrini ont tenu jusqu’au penalty concédé par Demichelis, et sanctionné d’un rouge. Si le Barça a tenu le ballon dans ses standards habituels, c’est bien une action en deux passes qui a débloqué la situation. Plus dangereux à 10 à qu’à 11, les Citizens peuvent regretter leur approche ultra-défensive, face à un Barça qui a encore une bonne marge de progression dans ce domaine.

Lionel Messi est content

Lionel Messi est content

Privé de Kun Aguero, Manuel Pellegrini surprend par son approche très prudente. A gauche il aligne ses deux latéraux disponibles et plaçant Kolarov au milieu devant Clichy dans un 4411 ultra défensif. En face, Martino aligne son équipe type, à l’exception de Neymar. Dans ce qu’il convient d’appeler un 4141, Cesc et Iniesta s’échangent les postes d’intérieur et milieu gauche, alors que le reste est classique. Lire la suite

Atlético 3-0 Valence : Le gaufrier de Simeone se referme sur Valence, Diego Costa finit le boulot

Dans un match à la physionomie plutôt inattendue, les deux équipes se sont d’abord mutuellement annulées. Après une première mi-temps très tactique, le match s’est ouvert en seconde période, après que le bloc Valencien se soit quelque peu dilaté, avant d’être achevé par la puissance du joueur-équipe de l’Atlético cette année : Diego Costa.

Diego Costa, double buteur dimanche soir

Le (4+4)2 de Simeone / Valence empêchée de jouer entre les lignes

La première mi-temps est l’occasion pour l’Atlético de faire admirer la compacité de son bloc. L’habituelle méthode des Matelassiers est assez rudimentaire : deux lignes de quatre, basses et compactes, visant à étouffer les créateurs adverses. Quand ceux-ci s’intercalent entre les lignes pour servir d’appui à leur équipe, les deux lignes rouges et blanches se referment sur eux comme un piège à loup. Huit joueurs derrière le ballon en phase défensive : c’est la base de ce 442 détonnant dans le championnat de créateurs. Lire la suite