Archives de Tag: Lyon

Lyon 1 – 0 Marseille : Gourcuff arrache l’Olympico

Dans un match d’une grande qualité tactique, l’OL de Fournier a finalement arraché l’Olympico. L’OM de Bielsa a mis du temps à se mettre en place, bien pressé par le 4312 lyonnais. Les Marseillais ont repris le contrôle de la partie, avant de céder au moment ou l’OL était le plus proche du K.O. Analyse en 4 quart-temps.

Mandanda et Imbula dans le vent, Gourcuff fait basculer le match.

Mandanda et Imbula dans le vent, Gourcuff fait basculer le match.

Premier round OL

L’OL a parfaitement réussi son entame de match. Positionnés comme à leur habitude en 4312, les Lyonnais ont imposé un gros pressing à l’OM. Lire la suite

OM 4-2 OL : Marseille plus compact et plus vertical, rend la possession lyonnaise (presque) stérile

C’est dans l’air du temps en ce moment : la verticalité a triomphé de la latéralité au stade Vélodrome. En laissant le ballon aux Lyonnais et en restant compacts dans leur moitié de terrain, les hommes de José Anigo ont rendu la possession lyonnaise stérile, avant de concrétiser cette solidité en attaque rapide. Si l’OM n’est pas parvenu à rendre une copie parfaite défensivement, c’est bien sur sa supériorité dans ce domaine qu’il a bâti son succès.

Gignac prend le meilleur sur Gonalons et concrétise les efforts défensifs de son bloc

Gignac prend le meilleur sur Gonalons et concrétise les efforts défensifs de son bloc

Lire la suite

Paris 4-0 Lyon : Blanc passe en 442 et Paris dynamite l’OL

Bloqué en début de match par la défense à 5 de l’OL, Paris a repris le contrôle en passant en 442 à la demi-heure de jeu. Lucas a joué à droite et Pastore à gauche, comme c’était le cas l’an dernier. Cette réorganisation a permis au PSG d’écarteler l’OL en largeur et de le suriner en profondeur, notamment grâce à un récital de Verratti et à la position axiale de Cavani. Car si Paris a marqué tous ses buts sur coups de pieds arrêtés, c’est bien dans le jeu qu’il a fait la différence. 

Cava et Ibra, associés en attaque

Cava et Ibra, associés en attaque

Début de match : 433 < 532

L’OL arrive au Parc en 532, avec le même plan qu’il y a un an. Comme souvent cette année, Paris a travaillé l’Olympiakos en largeur mercredi, Van der Wiel et Maxwell prenant une part prépondérante dans le 352 de Blanc en phase offensive. Dans cette configuration, les latéraux sont les premiers visés par les premier relanceurs. Garde l’a bien compris et place Bedimo sur Van der Wiel et Miguel Lopes sur Maxwell. Lire la suite