Archives de Tag: Ibrahimovic

Monaco 0-3 PSG : la préparation déforme la zone mixte

Entre deux équipes à la personnalité opposée, le visage du match était plutôt prévisible : 4-3-3 contre 4-2-3-1 ; possession et jeu placé, contre attaque rapide et contre-attaque. Avec la longue préparation qui le caractérise, le PSG a pris son temps pour créer le danger face au bloc monégasque, en utilisant les bons ingrédients pour le déformer.

Cavani et Matuidi, buteur et passeur sur l'ouverture du score

Cavani et Matuidi, buteur et passeur sur l’ouverture du score

La zone mixte mise à mal par le mouvement… 

Défensivement, le système de Monaco est à mi-chemin entre le marquage individuel et la zone (zone mixte). S’il est impossible de voir le bloc monégasque être aussi « déformé » par les mouvements adverses que celui d’un Bielsa par exemple, la première logique défensive de l’ASM est quand même celle du marquage. Lire la suite

Paris 4-0 Lyon : Blanc passe en 442 et Paris dynamite l’OL

Bloqué en début de match par la défense à 5 de l’OL, Paris a repris le contrôle en passant en 442 à la demi-heure de jeu. Lucas a joué à droite et Pastore à gauche, comme c’était le cas l’an dernier. Cette réorganisation a permis au PSG d’écarteler l’OL en largeur et de le suriner en profondeur, notamment grâce à un récital de Verratti et à la position axiale de Cavani. Car si Paris a marqué tous ses buts sur coups de pieds arrêtés, c’est bien dans le jeu qu’il a fait la différence. 

Cava et Ibra, associés en attaque

Cava et Ibra, associés en attaque

Début de match : 433 < 532

L’OL arrive au Parc en 532, avec le même plan qu’il y a un an. Comme souvent cette année, Paris a travaillé l’Olympiakos en largeur mercredi, Van der Wiel et Maxwell prenant une part prépondérante dans le 352 de Blanc en phase offensive. Dans cette configuration, les latéraux sont les premiers visés par les premier relanceurs. Garde l’a bien compris et place Bedimo sur Van der Wiel et Miguel Lopes sur Maxwell. Lire la suite