Archives de Tag: Jeu de position

Bayern 5-1 Arsenal : le 2-3-5 de Guardiola

Après avoir rapidement pris la mesure de Wolfsburg dans la même formule, le Bayern a fait exploser Arsenal 5-1 à Munich. Comme Porto l’an dernier, les Londoniens – malgré un repli solidaire et massif – ont cédé face à un système ultra-offensif, qui – au moment de la finition – confronte leur défense à la gestion de 5 attaquants.

Joueur total par excellence, Alaba fait parler sa polyvalence dans ce système atypique

Joueur total par excellence, Alaba fait parler sa polyvalence dans ce système atypique

Relance en 4-2-3-1 : le double pivot et les angles de Thiago

Au moment de la première passe, le Bayern ne se positionne pas encore avec 5 attaquants. Son schéma ressemble à un 4-2-3-1/4-2-4, et Lahm et Alaba sont bien des latéraux, avec un rôle classique : étirer le bloc adverse, tout comme le font les centraux Boateng et Javi Martinez. C’est ensuite que la méthode offensive devient plus spéciale. Lire la suite

Publicités

Saint-Etienne 1-4 Nice : L’ambitieux losange niçois

Sensation offensive du début de saison, le GYM de Claude Puel régale en 4-3-1-2. Une jeunesse talentueuse qui s’exprime dans une recette latine qui commence sérieusement à prendre, avec 13 buts en 3 matchs, et la meilleure attaque du championnat. Sortis des méandres de BeIn Max, les Niçois étaient sur Canal dimanche soir. L’occasion de détailler leur ambitieux plan de jeu.

Une jeunesse dorée, encadrée par des cracks vintage en état de grâce, la hype #OGCN2016 n’est pas galvaudée

Une jeunesse dorée, encadrée par des cracks vintage en état de grâce, la hype #OGCN2016 n’est pas galvaudée

4-3(1-2) : Relance Barça

Organisé autour du trident Mendy – Seri – Koziello le Gym se distingue cette année par un football de possession, basé sur le jeu court et la qualité technique de son cœur du jeu. 22 ans et 1m67 de moyenne pour les 3 organisateurs niçois, autour desquels les triangles se dessinent, permettant au ballon de circuler sur la largeur. Lire la suite

Monaco 0-3 PSG : la préparation déforme la zone mixte

Entre deux équipes à la personnalité opposée, le visage du match était plutôt prévisible : 4-3-3 contre 4-2-3-1 ; possession et jeu placé, contre attaque rapide et contre-attaque. Avec la longue préparation qui le caractérise, le PSG a pris son temps pour créer le danger face au bloc monégasque, en utilisant les bons ingrédients pour le déformer.

Cavani et Matuidi, buteur et passeur sur l'ouverture du score

Cavani et Matuidi, buteur et passeur sur l’ouverture du score

La zone mixte mise à mal par le mouvement… 

Défensivement, le système de Monaco est à mi-chemin entre le marquage individuel et la zone (zone mixte). S’il est impossible de voir le bloc monégasque être aussi « déformé » par les mouvements adverses que celui d’un Bielsa par exemple, la première logique défensive de l’ASM est quand même celle du marquage. Lire la suite

Analyse du Chili de Sampaoli : la taille au centre de tout

Qualifiée in-extremis pour les demi-finales de la Copa América qu’elle organise, la Roja est toujours en vie après un match fermé et tendu face à l’Uruguay, marqué par le rouge polémique de Cavani. Après 4 sorties et plusieurs ajustements, analyse du style, des forces et des limites de l’équipe de Jorge Sampaoli.

Jorge Valdivia rayonne dans le 4-3-1-2 de Sampaoli

Jorge Valdivia rayonne dans le 4-3-1-2 de Sampaoli

Porté par une génération qui est surement la meilleure de son Histoire, le football Chilien vit un moment unique. Un an après la douloureuse élimination face au Brésil, après avoir triomphé de l’Espagne dans le groupe de la mort, les Chiliens ont l’occasion d’ajouter une première ligne à un palmarès vierge. Lire la suite