Archives de Tag: Atlético Madrid

Real Sociedad 4-2 Real Madrid : Ancelotti doit (re)trouver l’équilibre

Sans cohérence collective et (donc) sans solidité défensive, le Real a explosé à Anoeta, juste avant la trêve internationale. Comment le Real a-t-il pu ainsi chuter et quelles solutions pour Carlo Ancelotti avant de défier l’Atlético, dans un match déjà important ?

Carlo Ancelotti. Entrain de mimer l'écart entre ses lignes ?

Carlo Ancelotti.

Comme souvent au Real, cet été, Florentino a fait des folies. Le « président-supporter » de la Maison Blanche s’est offert deux sensations de la Coupe du Monde et a laissé partir deux pièces maîtresse du double-système de la saison passé. Lire la suite

Publicités

Real Madrid 4-1 Atlético Madrid : La Decima au finish

L’Atléti a craqué dans les arrêts de jeu et le Real a conquis sa dixième Ligue des Champions à Lisbonne. Neutralisé en première mi-temps, Madrid est revenu après les entrées de Marcelo et Isco et le repositionnement de Modric. Epuisée, l’équipe de Diego Simeone a peut-être payé l’énorme dépense d’énergie inhérente à son plan de jeu.

Real Madrid v Atletico de Madrid - UEFA Champions League Final

La joie du Real Madrid, champion d’Europe 12 ans après.

Des fautes, des longs ballons, des coups, du repli et deux buts sur corner. Cette finale 100% Madrilène n’a pas vraiment la consacré le football espagnol dans sa dimension la plus esthétique. Lire la suite

Ancelotti – Simeone, la victoire du contre-modèle ?

Carlo Ancelotti et Diego Simeone se retrouvent ce soir en finale de Ligue des Champions. D’une façon différente, ils incarnent – comme d’autres – une certaine rupture avec le modèle hispanisant qui domine le football depuis 2008. S’il serait peu pertinent d’user de résultats bruts pour défendre la supériorité d’une conception du jeu sur une autre, ces derniers mois ont permis de dégager une tendance. Essayons de la saisir.

A7wVZa7CMAEFaOI.jpg-large

Carletto dubitatif.

L’Atléti sera surement décrite avant la finale comme une formation offensive. Une équipe espagnole au jeu mélodieux et au pressing médiéval. De nobles guerriers qui ont mis à genoux le plus infâme des bétonneurs dans sa propre maison, forcé de déposer les armes face à sa propre barricade.  Lire la suite

Barcelone 1-1 Atl. Madrid : L’Atlético champion d’Espagne

L’Atlético n’a pas raté son rendez-vous avec l’Histoire. Solide dans ses temps faibles et conquérante dans ses temps forts, elle est allée chercher au Camp Nou son titre de champion d’Espagne. Seule une victoire du Barça pouvait ramener le trophée en Catalogne, et l’Atléti n’a pas perdu.

Diego Godin, buteur décisif sur l’égalisation

Diego Godin, buteur décisif sur l’égalisation

Le sixième affrontement de la saison entre les deux équipes aura accouché d’un 5e match nul, permettant à l’Atléti de remporter son 10eme titre de Champion d’Espagne. Le premier à échapper aux deux mastodontes depuis 10 ans. Lire la suite

Chelsea 1-3 Atl. Madrid : L’Atlético à la hauteur dans l’attaque placée

« Parfois vous devez simplement accepter que la meilleure équipe a gagné ». Gianfranco Zola a parfaitement analysé la supériorité de l’Atlético sur ce match retour. Plus que d’avoir donné une véritable leçon tactique à Chelsea et à Mourinho, le mérite des hommes de Diego Simeone est tout simplement d’avoir été la meilleure équipe sur le terrain. Celle qui a produit le meilleur football d’attaque, et qui n’a jamais eu peur de le faire.

joiebut

Diego Costa, auteur du penalty décisif.

Privé de Lampard et Mikel, Mourinho a posé son habituel 4-2-3-1, mais la plus grosse surprise est venue de l’absence d’Oscar. Azpilicueta a commencé à une place inattendue de milieu droit alors qu’Hazard a pris place sur la gauche, tandis que Willian jouait derrière Fernando Torres. En face, Adrian épaulait Diego Costa devant et Thiago a pris place au milieu aux côtés de Mario Suarez, pour palier l’absence de Gabi. Lire la suite

Atlético 1-0 Barcelone : L’équilibre par le pressing haut

Face à un Barça sans idée, sans créativité et sans plan B, l’Atlético s’est qualifiée pour les demi-finales de la Champions’. Auteurs d’une entame colossale grâce à un pressing monstrueux, les coéquipiers de David Villa ont vite pris l’avantage. Avant de tenir grâce à un double plan défensif parfaitement échafaudé.

Pinto, au tapis dès la 5e minute.

Pinto, au tapis dès la 5e minute.

Pressing tout-terrain, faux 433 et cauchemar aérien 

Comme ce fut le cas lors du match aller, l’Atlético entame la partie par une séquence de pressing haut. Villa et Adrian viennent fermer les lignes de passes latérales et Gabi sort de son poste de 8 pour harceler Busquets. Avant que le repli ne s’opère, laissant place à l’attaque-défense annoncée. Lire la suite

L’équilibre de l’Atlético à l’épreuve du Barça

Même si elle a fini le match au bord de la rupture, l’Atlético a ramené de Catalogne un précieux match nul, en marquant à l’extérieur. Privés de Diego Costa après une demi-heure, les Colchoneros ont frappé les premiers par Diego, de 35m. Le Barça est revenu par Neymar, juste après que Martino l’ait repositionné à gauche.

Le penseur.

Le penseur.

Compact verticalement

Diego Simeone est un entraineur différent. Issu du côté obscur de l’école argentine, il accepte totalement l’idée de ne pas avoir le ballon. Il a même bâti tout son équilibre collectif sur cette idée. Lire la suite

Atlético 4-1 Milan : Simeone déplace Raul Garcia et Milan cède face à la puissance madrilène

L’Atlético Madrid a assuré sa qualification en étrillant le Milan 4-1 après l’avoir difficilement battu chez lui à l’aller. En grande difficulté face à la puissance des joueurs de Simeone, les Milanais ont cédé dès l’entame. Les Espagnols ont ensuite assis leur domination grâce à l’intensité de leur pressing, leur densité athlétique et leur qualité sur coups de pied arrêtés. 

L'Atlético Madrid représentera la Turquie en quart de finale.

Encore deux clubs turcs engagés en Ligue des Champions.

Le pressing de l’Atlético / Milan étouffé sur sa gauche

Le match a commencé idéalement pour les Colchoneros avec l’ouverture du score de Diego Costa dès la 3e minute. Dès les premières secondes, l’Atlético a mis en place l’agressif pressing semi-terrain qui la caractérise. Lire la suite

Atlético 3-0 Valence : Le gaufrier de Simeone se referme sur Valence, Diego Costa finit le boulot

Dans un match à la physionomie plutôt inattendue, les deux équipes se sont d’abord mutuellement annulées. Après une première mi-temps très tactique, le match s’est ouvert en seconde période, après que le bloc Valencien se soit quelque peu dilaté, avant d’être achevé par la puissance du joueur-équipe de l’Atlético cette année : Diego Costa.

Diego Costa, double buteur dimanche soir

Le (4+4)2 de Simeone / Valence empêchée de jouer entre les lignes

La première mi-temps est l’occasion pour l’Atlético de faire admirer la compacité de son bloc. L’habituelle méthode des Matelassiers est assez rudimentaire : deux lignes de quatre, basses et compactes, visant à étouffer les créateurs adverses. Quand ceux-ci s’intercalent entre les lignes pour servir d’appui à leur équipe, les deux lignes rouges et blanches se referment sur eux comme un piège à loup. Huit joueurs derrière le ballon en phase défensive : c’est la base de ce 442 détonnant dans le championnat de créateurs. Lire la suite