Archives de Tag: Neymar

Brésil 3-1 Croatie : Première mitigée pour la Seleção

Une entame de match ratée, un but encaissé et Neymar qui libère le peuple avec la pression du Monde entier sur les épaules… Ric-Rac, le Brésil a arraché son succès inaugural grâce à un penalty douteux. Pas encore au point collectivement et bien ennuyée sur les côtés par Olic et Perisic, la Seleção s’en est remise à la qualité d’Oscar pour se sortir d’un beau pétrin, sur le chemin d’un rêve qu’elle est obligée de réaliser. 

Ça passe, non sans mal, pour Neymar et le Brésil face à la Croatie.

Ça passe, non sans mal, pour Neymar et le Brésil face à la Croatie.

Habitué à régaler en possession, grâce aux talents produits massivement par la région, Niko Kovac a présenté une équipe assez offensive dans sa composition, mais prudente dans son approche, à l’image du duo Rakitic – Modric, entouré par 4 joueurs offensifs Lire la suite

Publicités

L’équilibre de l’Atlético à l’épreuve du Barça

Même si elle a fini le match au bord de la rupture, l’Atlético a ramené de Catalogne un précieux match nul, en marquant à l’extérieur. Privés de Diego Costa après une demi-heure, les Colchoneros ont frappé les premiers par Diego, de 35m. Le Barça est revenu par Neymar, juste après que Martino l’ait repositionné à gauche.

Le penseur.

Le penseur.

Compact verticalement

Diego Simeone est un entraineur différent. Issu du côté obscur de l’école argentine, il accepte totalement l’idée de ne pas avoir le ballon. Il a même bâti tout son équilibre collectif sur cette idée. Lire la suite

Le Barça nouveau de Tata Martino

« Avec Pep et Tito, nous étions esclaves du tiki-taka ». Les mots sont forts, et ils sortent de la bouche de Gerard Pique, dans la Gazetta dello sport cette semaine. Dans la même interview, le défenseur espagnol louait les avantages du jeu long, et se félicitait de l’arrivée d’un coach non-catalan, plus enclin à tenter de nouvelles expériences. Les paroles ont été suivies des actes. Face à l’Ajax, le Barça n’a possédé le ballon qu’à 55%. Une misère, comparée au dictats de ces dernières années. Evidemment, c’était volontaire. Le Barça est mort. Vive le Barça !

FC-BARCELONA-AJAX-FOTO-MANEL-M_54387744505_54115221154_600_396

Dans le paquet, Javier.

Pendant les années Tito-Guardoliennes du Barça, l’équipe avait l’habitude de cumuler entre 700 et 800 passes par match, et de maintenir sa possession entre 70 et 80%. Hier, face à l’Ajax, les Catalans n’en ont échangées que 576. Un renoncement relatif au tiki taka symbolisé par l’absence de Xavi, LE joueur qui incarne sur Terre cette approche du jeu. Moins obsédés par le jeu court, moins possesseurs du ballon et plus patients au moment de le récupérer, les hommes de Tata Martino ont montré un visage tout-à-fait nouveau face à l’Ajax. N’ayons pas peur des mots. Tant dans l’approche défensive que dans l’animation offensive, c’est à une petite révolution que nous avons assisté. Lire la suite