Archives de Tag: Fabregas

Chelsea, une régression défensive ?

Considéré largement comme un membre du top3 européen, les Blues ont meilleure presse cette année. Mourinho a agréablement surpris les observateurs avec de nouvelles intentions dans le jeu. Pour autant, les Londoniens, qui ont explosé jeudi dernier face à Tottenham, sont peut-être moins solides défensivement. Analyse de leur évolution, alors que City est revenu, et que le PSG se profile dans un mois.

Matic, Fabregas et Oscar ; symboles de la progression créative de Chelsea… Et de sa nouvelle fragilité ?

Matic, Fabregas et Oscar ; symboles de la progression créative de Chelsea… Et de sa nouvelle fragilité ?

Saut qualitatif dans la création…

Chelsea a bien changé. Mourinho ne bluffait pas quand il parlait de saison de transition l’an passé. Comme il l’avait promis, son équipe va désormais chercher le ballon plus haut, fait en sorte de le posséder plus longtemps et de mieux l’utiliser. Deux joueurs symbolisent cette transformation : Nemanja Matic, recruté l’hiver dernier, mais non-qualifié en Coupe d’Europe jusqu’à cette saison ; mais aussi et surtout Cesc Fabregas, acheté au Barça pour 37 millions d’euros cet été. Lire la suite

Publicités

Le Barça nouveau de Tata Martino

« Avec Pep et Tito, nous étions esclaves du tiki-taka ». Les mots sont forts, et ils sortent de la bouche de Gerard Pique, dans la Gazetta dello sport cette semaine. Dans la même interview, le défenseur espagnol louait les avantages du jeu long, et se félicitait de l’arrivée d’un coach non-catalan, plus enclin à tenter de nouvelles expériences. Les paroles ont été suivies des actes. Face à l’Ajax, le Barça n’a possédé le ballon qu’à 55%. Une misère, comparée au dictats de ces dernières années. Evidemment, c’était volontaire. Le Barça est mort. Vive le Barça !

FC-BARCELONA-AJAX-FOTO-MANEL-M_54387744505_54115221154_600_396

Dans le paquet, Javier.

Pendant les années Tito-Guardoliennes du Barça, l’équipe avait l’habitude de cumuler entre 700 et 800 passes par match, et de maintenir sa possession entre 70 et 80%. Hier, face à l’Ajax, les Catalans n’en ont échangées que 576. Un renoncement relatif au tiki taka symbolisé par l’absence de Xavi, LE joueur qui incarne sur Terre cette approche du jeu. Moins obsédés par le jeu court, moins possesseurs du ballon et plus patients au moment de le récupérer, les hommes de Tata Martino ont montré un visage tout-à-fait nouveau face à l’Ajax. N’ayons pas peur des mots. Tant dans l’approche défensive que dans l’animation offensive, c’est à une petite révolution que nous avons assisté. Lire la suite