Archives de Tag: Diego Costa

Autopsie tactique de l’Espagne

Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier l’impact de l’élimination espagnole dès le premier tour du mondial. Comment une sélection qui a régné sans partage sur le monde pendant 6 ans a-t-elle pu s’effondrer ainsi ? Autopsie en deux actes.

Le contingent espagnol tête basse, la Roja rentre à la maison dès le premier tour.

Le contingent espagnol tête basse, la Roja rentre à la maison dès le premier tour.

Coup du dauphin / Manque d’intensité

Au sujet de la première défaite contre les Pays-Bas, les diagnostics diffèrent, et l’analyse se doit d’être mesurée : La Roja maitrise son sujet jusqu’au 1-0, et s’effondre en dix minutes, à cheval sur les deux mi-temps. Les deux buts sont relativement similaires dans leur construction Lire la suite

Publicités

Real Madrid 4-1 Atlético Madrid : La Decima au finish

L’Atléti a craqué dans les arrêts de jeu et le Real a conquis sa dixième Ligue des Champions à Lisbonne. Neutralisé en première mi-temps, Madrid est revenu après les entrées de Marcelo et Isco et le repositionnement de Modric. Epuisée, l’équipe de Diego Simeone a peut-être payé l’énorme dépense d’énergie inhérente à son plan de jeu.

Real Madrid v Atletico de Madrid - UEFA Champions League Final

La joie du Real Madrid, champion d’Europe 12 ans après.

Des fautes, des longs ballons, des coups, du repli et deux buts sur corner. Cette finale 100% Madrilène n’a pas vraiment la consacré le football espagnol dans sa dimension la plus esthétique. Lire la suite

Atlético 3-0 Valence : Le gaufrier de Simeone se referme sur Valence, Diego Costa finit le boulot

Dans un match à la physionomie plutôt inattendue, les deux équipes se sont d’abord mutuellement annulées. Après une première mi-temps très tactique, le match s’est ouvert en seconde période, après que le bloc Valencien se soit quelque peu dilaté, avant d’être achevé par la puissance du joueur-équipe de l’Atlético cette année : Diego Costa.

Diego Costa, double buteur dimanche soir

Le (4+4)2 de Simeone / Valence empêchée de jouer entre les lignes

La première mi-temps est l’occasion pour l’Atlético de faire admirer la compacité de son bloc. L’habituelle méthode des Matelassiers est assez rudimentaire : deux lignes de quatre, basses et compactes, visant à étouffer les créateurs adverses. Quand ceux-ci s’intercalent entre les lignes pour servir d’appui à leur équipe, les deux lignes rouges et blanches se referment sur eux comme un piège à loup. Huit joueurs derrière le ballon en phase défensive : c’est la base de ce 442 détonnant dans le championnat de créateurs. Lire la suite