Archives de Tag: analyse

PSG – Barcelone : Emery casse le 4-4-2 catalan

Souvent en échec dans la possession cette saison, le PSG a fait exploser le pressing haut du Barça ne prenant l’initiative dès la sortie de balle, autour de Verratti et Rabiot. Avant de récolter les fruits de ce travail dans le camp adverse, avec un plan précis et adapté à l’animation défensive de son rival.

139bf9092852003a5dbfbc55a182294e

Verratti fait du dégât face au coeur du jeu Busquets – Iniesta, et Paris fait exploser le Barça en attaque placée

Sortie de balle : Double décrochage et largeur des centraux

Dès l’entame du match face à Barcelone, Paris a pris l’initiative du jeu en décidant de sortir court face au 4-4-2 à plat déployé par Luis Enrique en phase défensive. Incapables de répondre, les Catalans ont vu leurs lignes transpercées, et leur équilibre défensif mis à mal dès les premiers instants du match. Lire la suite

Man City 5 – 3 ASM : City brille dans le jeu placé, et souffre défensivement

En difficulté sur le plan défensif et face au pressing haut de l’ASM, Manchester City a brillé dans l’utilisation du ballon, en s’appuyant sur la mobilité de Silva et De Bruyne face au duo Fabinho – Bakayoko. 

david-silva

Tiémoué Bakayoko – David Silva

Difficultés de City face au pressing, et variations dans la sortie de balle

Très efficace au Parc face au PSG, le pressing haut de Monaco a également fait du dégât face à la sortie de balle de City. Sans solution courte, alors que Mbappe – Falcao et Bernardo isolaient les centraux et Yaya Touré, Caballero a parfois eu des solutions côté gauche, avec les décrochages de Silva et Fernandinho à 2v1 face à Fabinho.

Droitier, l’ancien Malagueño s’est trouvé en grande difficulté au moment d’aller orienter le jeu vers sa gauche : ses passes n’allaient pas dans le sens du jeu et – au delà de ce détail – il a commis de grosses erreurs techniques, menant notamment à l’égalisation. Lire la suite

Sporting CP : le 4-1-3-2 doublement compact de Jorge Jesus

Qualifié en Coupe d’Europe, leader du championnat portugais et vainqueur des deux classiques nationaux, le Sporting réalise pour l’instant une excellente saison en terme de résultat. Dans le jeu, l’équipe de Jorge Jesus se distingue par un intense pressing tout terrain, et un bloc extrêmement compact en phase défensive.

Brillant par son jeu aérien, et hyper agressif au pressing, Islam Slimani est le symbole d’un Sporting en pleine réussite cette saison

Brillant par son jeu aérien et hyper agressif au pressing, Islam Slimani est le symbole d’un Sporting en pleine réussite cette saison

Compacité horizontale : abandon du latéral opposé  

Premier gros coup réalisé par le Sporting cette saison, la victoire 3-0 à l’Estádio da Luz face au Benfica a permis de mettre en lumière le premier principe défensifs de l’ancien coach Benfiquiste Lire la suite

#Beşiktaş2015 : Présentation tactique du Club Bruges

Leader de Pro League avec un point d’avance sur Anderlecht, le Club Bruges de Michel Preud’homme réalise également un beau parcours en Europa League. Entre rigueur défensive et flexibilité offensive, liste des arguments belges avant le match aller en Belgique face au Beşiktaş.

Le milieu offensif Lior Rafaelov, félicité après son but par le milieu de terrain Ruud Vormer

Lior Rafaelov, félicité après son but par le milieu de terrain Ruud Vormer

Une équipe flexible

Coach du Club Bruges depuis 2013, Michel Preud’homme a bâti une équipe flexible et compétitive. Leader de leur championnat avec 55 points en 28 matchs (1 point d’avance sur Anderlecht) les Brugeois proposent un football d’attaque et de possession, mais savent faire preuve d’une grande capacité d’adaptation si l’adversaire entre sur le terrain avec l’ambition de contrarier ce plan. Lire la suite

Beşiktaş – Liverpool : L’équilibre, condition de l’espoir

En défendant avec une certaine efficacité pendant 83 minutes, le Beşiktaş de Slaven Bilic aurait pu ramener quelque chose d’Anfield. Après avoir cédé sur un penalty tardif, le contingent turc rentre à Istanbul avec une défaite, sans avoir marqué à l’extérieur. Si l’équilibre a parfois été rendu précaire par l’explosivité des Scousers, il existe des motifs d’espoir en vue du retour.

Olcay Sahan poussé à la faute par l’explosif Jordon Ibe

Olcay Sahan poussé à la faute par l’explosif Jordon Ibe

Le système défensif de Bilic

Opposée à une équipe en pleine forme, et qui a sensiblement redressé sa situation depuis son élimination de la Ligue des Champions (16 matchs sans défaites), l’équipe de Slaven Bilic s’est présentée à Anfield avec l’ambition de bien défendre. Lire la suite

Barcelone 1-1 Atl. Madrid : L’Atlético champion d’Espagne

L’Atlético n’a pas raté son rendez-vous avec l’Histoire. Solide dans ses temps faibles et conquérante dans ses temps forts, elle est allée chercher au Camp Nou son titre de champion d’Espagne. Seule une victoire du Barça pouvait ramener le trophée en Catalogne, et l’Atléti n’a pas perdu.

Diego Godin, buteur décisif sur l’égalisation

Diego Godin, buteur décisif sur l’égalisation

Le sixième affrontement de la saison entre les deux équipes aura accouché d’un 5e match nul, permettant à l’Atléti de remporter son 10eme titre de Champion d’Espagne. Le premier à échapper aux deux mastodontes depuis 10 ans. Lire la suite

Atlético 1-0 Barcelone : L’équilibre par le pressing haut

Face à un Barça sans idée, sans créativité et sans plan B, l’Atlético s’est qualifiée pour les demi-finales de la Champions’. Auteurs d’une entame colossale grâce à un pressing monstrueux, les coéquipiers de David Villa ont vite pris l’avantage. Avant de tenir grâce à un double plan défensif parfaitement échafaudé.

Pinto, au tapis dès la 5e minute.

Pinto, au tapis dès la 5e minute.

Pressing tout-terrain, faux 433 et cauchemar aérien 

Comme ce fut le cas lors du match aller, l’Atlético entame la partie par une séquence de pressing haut. Villa et Adrian viennent fermer les lignes de passes latérales et Gabi sort de son poste de 8 pour harceler Busquets. Avant que le repli ne s’opère, laissant place à l’attaque-défense annoncée. Lire la suite

Leverkusen 0-5 Man. United : triomphe du 4411 de Moyes, compact et explosif

Opposé à Leverkusen dans ce qui ressemblait fort à la finale du groupe A (le vainqueur était qualifié), United a fait exploser le dauphin de Bundesliga chez lui, en lui infligeant une humiliante manita. En pratiquant un football séduisant grâce à une animation dynamique, Manchester a confirmé son regain de forme après un début de saison calamiteux, portant son invincibilité à 11 matchs.

Stok-ma.

Antonio Valencia. Costaud.

Deux absences à déplorer côté United : Vidic et Van Persie. Pour la première fois de la saison, Moyes aligne Kagawa derrière Rooney. Valencia, à droite et Nani, à gauche, complètent l’animation offensive. Dans le cœur du jeu : duo trans-générationnel Ryan Giggs – Phil Jones. Côté allemand, un absent de poids : Sidney Sam. Hyppia propose un 433 assez offensif, à l’image du numéro 10 porté par le milieu de terrain espoir allemand Emre Can, qui évolue arrière gauche. Pas forcément l’idée du siècle. Lire la suite