Archives de Tag: champions league

Real Madrid – PSG: An analysis of Madrid defensive animation

Real Madrid is full of doubts, as they face offensive powerhouse PSG. With the BBC back, Isco and the 442 seem to be putted aside by Zidane, and French coach should rather go 4-1-4-1. Madrid’s defensive balance has often been precarious in this organisation.

Ramos

Ramos’ joy, as he qualifies Madrid in Napoli after a difficult night for Los Blancos

Double crown European Champions Real Madrid has often at the edge, on the way to this historical achievement. In Naples, when Mertens hit the post at 2-3 aggregate. In Munich when Vidal sends his penalty in the stars, as the score was 1-0 in the first half of the first tie. Even in the 2016 final, Madrid didn’t resist Atletico’s positional play, as they conceded a penalty by Pepe, then a goal by Carrasco on open play.

It’s Madrid’s DNA: With so much creative talent on the pitch, defensive balance is often precarious. Lire la suite

Publicités

Du 4-2-4 au 2-3-5 : Le Bayern explose Porto

Après un match aller plombé par une entame totalement ratée, les Bavarois ont violement remis les pendules à l’heure au retour. Incapable de faire le nombre face à la défense portugaise à l’aller, Guardiola a quasiment aligné 5 attaquants pour faire voler en éclat l’équipe de Lopetegui en une mi-temps.

Thiago Alcantara plonge entre Maicon et Casemiro, et déclenche l'avalanche de buts bavaroise

Thiago Alcantara plonge entre Maicon et Casemiro, et déclenche l’avalanche de buts bavaroise

Pressing : le 433 persécuté 

Face au 433 de Porto, le Bayern a pressé avec beaucoup plus d’agressivité et d’ambition offensive qu’au match aller. Dès que le ballon était perdu par les Bavarois, le Bayern s’organisait dans un 4231 calqué sur le 433 de Porto, ne laissant aucun répit au porteur du ballon. Lire la suite

PSG 1-1 Chelsea : Sans transition offensive, Mourinho ramène un nul heureux du Parc

Comme à son habitude, José Mourinho a démontré ses talents de communiquant en faisant preuve d’une mauvaise foi sans égal dans son analyse du match aller. En attirant l’attention sur sa personne, le Portugais a éloigné les regards de la performance de son équipe, qui a pourtant beaucoup souffert défensivement lors de la première manche.

Vraiment sûr de son coup, José ?

Vraiment sûr de son coup, José ?

Prudence contre Prudence

Les huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions sont souvent des pics de tensions dans une saison. C’est le passage brutal des matchs où il y a une seconde chance, à ceux où il n’y en a pas. Décidé à ne pas compromettre les siennes dès la première manche, Lire la suite

Leverkusen 0-5 Man. United : triomphe du 4411 de Moyes, compact et explosif

Opposé à Leverkusen dans ce qui ressemblait fort à la finale du groupe A (le vainqueur était qualifié), United a fait exploser le dauphin de Bundesliga chez lui, en lui infligeant une humiliante manita. En pratiquant un football séduisant grâce à une animation dynamique, Manchester a confirmé son regain de forme après un début de saison calamiteux, portant son invincibilité à 11 matchs.

Stok-ma.

Antonio Valencia. Costaud.

Deux absences à déplorer côté United : Vidic et Van Persie. Pour la première fois de la saison, Moyes aligne Kagawa derrière Rooney. Valencia, à droite et Nani, à gauche, complètent l’animation offensive. Dans le cœur du jeu : duo trans-générationnel Ryan Giggs – Phil Jones. Côté allemand, un absent de poids : Sidney Sam. Hyppia propose un 433 assez offensif, à l’image du numéro 10 porté par le milieu de terrain espoir allemand Emre Can, qui évolue arrière gauche. Pas forcément l’idée du siècle. Lire la suite