Archives de Tag: antonio conte

Chelsea 1 – 1 Barcelone : Le 3-4-3 et Willian contrarient le Barça

  • Le jeu de position catalan totalement a été contenu par l’animation défensive de Chelsea
  • Le Barça de Valverde a connu de gros problèmes structurels pour s’adapter au 3-4-3 de Conte
  • Les phases de transitions ont fait la différence sur les 2 buts…
  • … Et auraient pu coûter plus cher au Barça
Screen-Shot-2018-02-21-at-13.12.55-1

Homme du match, Willian a posé d’énormes problèmes au Barça, par sa qualité et son positionnement

Le jeu de position du Barça totalement contenu

Organisés dans le 3-4-3 qui les a menés au Titre l’an dernier, les Londoniens ont récité la partition défensive qui a fait leur force dans ce système : Un 5-4-1/5-2-3 en zone, qui a totalement annihilé le jeu de position du Barça.

Le Barça était organisé en 4-4-1-1 avec Paulinho et Iniesta en ailiers intérieurs derrière Messi et Suarez, devant un double pivot Busquets – Rakitic. Comme d’habitude, Sergi Roberto et Alba opéraient très haut dans les couloirs pour étirer le bloc adverse.

Avec ses 5 défenseurs, Chelsea était prêt à gérer cette largeur imposée par le Barça : Lire la suite

Publicités

Juve 3-0 Roma : Possession stérile et manque d’audace offensive : la Roma touche ses limites à Turin

Grâce à une grande maitrise tactique, la Juve a fait exploser la Roma dimanche soir dans le choc de la 18e journée de Serie A. En dépit d’une possession largement supérieure à celle de leurs adversaires, les Romains n’ont jamais été en mesure d’inquiéter la Vieille Dame, pénalisés par la faiblesse de leur pressing. L’équipe de Conte fonce vers son 3e Scudetto.

Arturo Vidal, buteur sur l’ouverture du score

Arturo Vidal, buteur sur l’ouverture du score

Le manque d’audace de la Roma

Si les Romains ont possédé le ballon dans les grandes largeurs, à aucun moment ils n’ont mérité de gagner le match. Face à cette Juve ultra-compacte et regroupée, ils ont terriblement manqué de pénétration et n’ont pu produire leurs échanges que dans les deux premiers tiers du terrain. Jamais ils n’ont été en mesure de déstabiliser la Juve en combinant dans le dernier tiers en prenant le parti définitif d’asphyxier la Vieille Dame. Les Romains ont souvent stationné dans le camp de la Juve, mais ils n’en ont jamais vraiment fait le siège en occupant vraiment en nombre, ou en osant (pouvant) combiner très haut. Une fois arrivé dans les 30 derniers mètres, leurs échanges étaient précipités, et toutes les passes étaient faites vers l’avant. Lire la suite

Real – Juve : La force tranquille d’Ancelotti domine l’audace de Conte

Opposé mercredi à la Juve d’Antonio Conte, le Real de Carlo Ancelotti a remporté sa troisième victoire en Champions’ en affichant une grande sérénité, face à une Juve productive, mais moins bien organisée. Grâce à une remarquable versatilité et de nombreuses options tactiques, Madrid s’est aussi bien montré capable de poser de longues séquences que de fissurer cette Juve audacieuse par des contres assassins. Une Juve qui aura cru – un moment – pouvoir lui tenir tête. Si proche, si loin…

635181334711401813_ancelottironaldo_131023_r

Carlo Ancelotti circonspect face aux choix capillaires douteux de Cristiano Ronaldo

Configuration Ligue des Champions pour le Real : l’expérience au pouvoir derrière avec les tauliers Pepe et Arbeloa plutôt que les jeunes pousses Varanne et Carvajal. La réalisation annonce un 4231. Dans les faits, le Real joue plutôt en 4-3-3 avec un triangle en 1-2 au milieu : Illaramendi derrière Khedira et Modric. Devant, le trio Ronaldo – Benzema – Di Maria est très mouvant et échangera les positions tout au long du match. Lire la suite