Archives de Tag: Valverde

Chelsea 1 – 1 Barcelone : Le 3-4-3 et Willian contrarient le Barça

  • Le jeu de position catalan totalement a été contenu par l’animation défensive de Chelsea
  • Le Barça de Valverde a connu de gros problèmes structurels pour s’adapter au 3-4-3 de Conte
  • Les phases de transitions ont fait la différence sur les 2 buts…
  • … Et auraient pu coûter plus cher au Barça
Screen-Shot-2018-02-21-at-13.12.55-1

Homme du match, Willian a posé d’énormes problèmes au Barça, par sa qualité et son positionnement

Le jeu de position du Barça totalement contenu

Organisés dans le 3-4-3 qui les a menés au Titre l’an dernier, les Londoniens ont récité la partition défensive qui a fait leur force dans ce système : Un 5-4-1/5-2-3 en zone, qui a totalement annihilé le jeu de position du Barça.

Le Barça était organisé en 4-4-1-1 avec Paulinho et Iniesta en ailiers intérieurs derrière Messi et Suarez, devant un double pivot Busquets – Rakitic. Comme d’habitude, Sergi Roberto et Alba opéraient très haut dans les couloirs pour étirer le bloc adverse.

Avec ses 5 défenseurs, Chelsea était prêt à gérer cette largeur imposée par le Barça : Lire la suite

Publicités

Real Madrid 0-3 Barcelone : Valverde montre le chemin aux Parisiens

Le Clasico diurne de samedi dernier fut riche en enseignements pour le PSG. Agressif défensivement, le Real s’est heurté à un mur au moment d’attaquer, avant d’être puni en contre. Sur le plan défensif, Valverde a fait ce qu’il fallait, montrant la voie aux Parisiens face au jeu de position vertical du Real.

B9714226103Z.1_20171223132717_000+GVOAD25KH.2-0

Impeccables dans leur placement, Vermaelen et Pique ont su contrôler la profondeur face à la verticalité du Real

Le pressing haut du Real

Fait marquant de la première mi-temps : le Real est allé chercher le Barça très haut dans son camp. Pour empêcher les Catalans d’imposer leur loi dans le camp madrilène, Zidane a déployé un pressing « total » sur le 4-4-2 de Valverde.

Partout sur le terrain, les Madrilènes chargeaient les Catalans en 1 contre 1. Le Real se trouvait ainsi quasiment à 3 contre 3 derrière avec Paulinho – Suarez – Messi face au trident Ramos – Varane – Casemiro. Rapidement, le gardien du Barça Ter Stegen fut le seul homme libre sur la sortie de balle, et le jeu long sa seule option, dans une configuration qui rappelait celle du Barça – Bayern de 2015. Lire la suite