Trahi par sa faiblesse défensive, MU explose face à Chelsea

Battu pour la septième fois de la saison à Stamford Bridge, United est en plein doute. Face au Chelsea de José Mourinho, les Red Devils ont montré tous les symptômes d’une équipe malade : inefficaces offensivement, mal organisés collectivement, et très faibles défensivement. Malgré une bonne entame et une possession supérieure, les hommes de Moyes ont explosé face à la percussion de Chelsea, trahis par leurs faiblesses défensives.

feintedecorpshazard

Vidic dans le mal face aux feintes de corps d’Hazard

Pour ce crunch, Mourinho aligne  son équipe type, à l’exception de David Luiz qui prend place au milieu à la place de Lampard. Devant, Eto’o est préféré à Torres. En face, Moyes (qui a déjà utilisé 26 joueurs cette année) est contraint à l’innovation par les absences combinées de Rooney et Van Persie. L’Ecossais aligne en attaque un duo inédit Januzaj – Welbeck. Sinon, c’est à peu près du classique. Rafael est préféré à Smalling à droite et Ashley Young occupe le poste de milieu gauche.

Malgré ces absences, les Red Devils entament bien dans le match. Ils mettent le pied sur le ballon et le tiennent dans le camp de Chelsea. Après 10 minutes, 77% de possession pour MU, et pas une occasion pour les hommes de Mourinho. Après cette bonne entame, Chelsea va reprendre le contrôle du ballon, sans pour autant parvenir à pénétrer le bloc Mancunien.  Jusqu’à l’ouverture du score, MU contrôlait plutôt bien le match. Chelsea était privé du ballon et ne pouvait le faire tourner que latéralement lorsque qu’il l’avait.

Faillites individuelles 

Et c’est là que le bât blesse pour les Red Devils. Sur l’action du but, un long ballon de Cech va suffire pour briser leur équilibre défensif. Eto’o est le premier à la retombée, Vidic renvoie, mais quand Ivanovic re-balance dans le tas, le Camerounais est encore là pour cueillir le second ballon. A gauche, Young n’est pas là pour boucher sa zone, et Eto’o peut enchainer 9 touches de balles avant d’éliminer (trop) facilement Jones, pour enfin frapper et marquer, profitant de la fausse piste d’Hazard qui attire Carrick.

Le constat est terrible pour MU : Chelsea n’a eu besoin que de balancer pour passer de la défense à l’attaque, la faiblesse défensive et l’indiscipline de United lui laissant le champ libre pour ouvrir le score. Sur cette séquence, Young passe toute l’action à la fois devant Ivanovic et Willian. Souvent à la faute, il finit la mi-temps averti.

Le 3e but est également parlant. Il résulte aussi d’un long ballon de Cech. A la réception, Willian bat Evra sans difficulté et remet pour Oscar. Le Brésilien, pris à deux par Carrick et Jones, parvient tout de même à déborder et centrer pour Eto’o qui va chercher le corner face à Vidic. L’ancien Interiste marque son troisième but du jour, à l’affut après une tête de Cahill. Là encore, c’est la faiblesse défensive de MU qui le trahi : Oscar récupère le ballon à 50m du but. Même pris par 2 rouges, il n’est jamais mis à mal et peut trouver Eto’o, trop facilement. Après 50 minutes, le match est déjà fini.

Faillite collective

A la 21e une séquence est parlante : Chelsea travaille sur la largeur, et le milieu à 4 de United va totalement se désagréger. Les 4 joueurs qui le composent, très attirés par le ballon, vont finir sur 10 mètres en 15 secondes. Quand les Blues renversent à nouveau à gauche, Hazard dépose Rafael et Vidic. Le centre ne donne rien mais la fin de l’action laisse transparaitre la fébrilité du duo Rafael-Vidic face à la vitesse d’Hazard.

L'action décrite plus haut, et le milieu de MU qui se désagrège.

L’action décrite plus haut, et le milieu de MU qui se désagrège.

Evidemment, l’absence de Rooney et Van Persie a joué dans le manque d’efficacité offensive de MU (on peut penser à cette occase ratée par le pied gauche de Wellbeck à la 38e), mais elle ne saurait suffire à expliquer les lacunes de Manchester.

La transition de Chelsea

Avec une méthode assez défensive basée sur une transition rapide que n’aurait pas reniée Sir Alex, Chelsea s’affirme comme un vrai prétendant, voire comme le favori pour le titre. C’est aussi une victoire pour un Mourinho sûr de son fait au moment de proposer des équipes ultra-défensives, comme il l’avait fait à Old Trafford lors du match aller ou à l’Emirates plus récemment.

Si le Portugais se permet une approche aussi « prudente », c’est aussi parce qu’il a les joueurs pour remonter rapidement le ballon. Lors d’un match comme celui-là, la transition de Chelsea repose énormément sur la qualité à la fois technique et athlétique de Hazard et Willian. Le Belge, très discipliné défensivement, et souvent en position de latéral gauche, a fait gagner un paquet de mètres à Chelsea grâce à sa vivacité et sa technique. Souvent pris à deux, il s’est montré incroyablement percutant et efficace dans le duel.

Où va Moyes ?

La faillite défensive est à la fois collective et individuelle pour United. Moyes a emmené ses hommes dans le mur en leur demandant un pressing assez haut et agressif qu’ils n’étaient pas du tout capables d’assumer. Ils se sont montrés inefficaces et maladroits dans cet exercice et ont commis beaucoup de fautes (21). Quand le premier rideau a failli, à l’image de Young, il a laissé la défense se faire dévorer dans le duel face à la percussion destructrice de Hazard et Willian. Le technicien écossais s’est trompé en voulant aller chercher Chelsea haut, et a eu les yeux plus gros que le ventre par rapport à la valeur (notamment défensive) de son équipe. Il a suffit d’un long ballon pour les faire sortir les Red Devils d’un vrai temps fort. Cette année, MU a joué 9 fois contre des équipes du top 8. Bilan : 1 victoire, 2 nuls et 5 défaites. Leur seul succès contre un top-team, c’est aussi le seul match ou MU avait délibérément laissé le ballon à l’adversaire : contre Arsenal, chez eux (1-0). Fragile mentalement et friables défensivement, les Mancuniens n’ont plus beaucoup de certitudes.

Victor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s